L'université d'été a été un succès

Publié le 16 novembre 2016

Réflexion et ressourcement autour du thème de l’image

Cet été, l’université d’été Saint-Jean s’est tenue à Saint-Jodard pour sa quatrième édition et a rassemblé une soixantaine de participants, sous la houlette du frère François-Frédéric, notre nouveau Maître des études, avec une équipe de frères et sœurs apostoliques.

Elle a pour but de permettre à des étudiants et jeunes professionnels de profiter du cadre de Saint-Jodard durant leur temps de vacances, cadre propice pour se ressourcer et surtout se former. Les participants peuvent ainsi à la fois travailler sur des questions que suscite le monde qui les entoure et rencontrer d’autres jeunes qui désirent approfondir leur foi et leur intelligence.

Les éditions précédentes avaient permis de parler du libéralisme, des questions de bioéthique ou encore de la violence. Le thème de 2016 sur l’image était plus léger. La grande diversité des intervenants a permis d’aborder ce problème sous des angles originaux. Pour la Communauté, cette université est aussi une opportunité pour bénéficier des apports d’enseignements moins habituels qui nous stimulent.

La première soirée a permis de mettre le sujet dans son contexte, au cœur de l’actualité et de notre culture où la personne est confrontée à une multiplicité de lieux où l’image envahit tout, jusqu’à son image de soi. Les conférences suivantes ont abordé le thème selon un regard d’abord philosophique puis théologique. Les après-midi étaient consacrées à des ateliers plus pratiques : la question de l’image dans l’art, à travers l’étude de différents autoportraits ; ou encore celle des troubles psychologiques liés à la problématique de l’image de soi. Les participants ont été marqués par le témoignage de Daniel d’Hérouville1 sur le thème de l’image de soi des patients en fin de vie.

Au-delà de la question de l’identité personnelle, nous avons réfléchi sur l’identité nationale et l’image d’un pays avec Jean-François Chemain2. Madame Carvallo3 nous a montré l’évolution de l’image de soi dans le monde du travail. Dans une perspective théologique, Yves Semen4 a abordé la question de la place du corps dans l’image de Dieu, en confrontant saint Thomas d’Aquin et saint Jean-Paul II : comment recouvrer la paix avec sa propre image et pouvoir même y trouver un chemin vers Dieu.

Les participants ont pu aussi voir le film Marie Heurtin, film qui montre comment une jeune fille aveugle, sourde et muette, se découvre et change de regard sur elle-même grâce à l’apprentissage d’un langage et l’accompagnement bienveillant et persévérant d’une religieuse. Enfin nous avons eu la joie d’accueillir Mgr Leborgne qui a clôturé l’université en nous faisant pénétrer dans le mystère de l’ « Ecce homo ».

Vos frères de Saint-Jodard

1 Ancien médecin chef à Jeanne Garnier, maison médicale de soins palliatifs à Paris.
2 Professeur d’histoire, auteur de ” Kiffe la France“.
3 Enseignante chercheuse à l’École Centrale Lyon.
4 Directeur du nouvel Institut de théologie du corps à Lyon, auteur de La sexualité selon Jean-Paul II, Presses de la Renaissance 2010.