L’édito du Père-Maître

Frère Jean du Cénacle

Au début, elle avait l’apparence d’un confinement obligatoire sur tout le territoire français. Elle a obligé nos frères novices de première année, frère Richard-Maria, frère Samuel-Marie et frère Vladimir, à accepter une prise d’habit en catimini. Mais, cette prise d’habit fut un grand moment de joie et elle fut célébrée dans la paix d’une petite famille autour de ses jeunes frères.
Le confinement aura eu pour effet de nous conduire aux fondamentaux de notre vie : vie de prière, vie fraternelle, vie simple et joyeuse. Mais je ne vous cache pas tout de même que nous sommes très heureux de pouvoir sortir librement.
Dimanche 14 juin, nous avons célébré la profession de trois de nos frères : frère Jean-Baptiste de l’Agneau, frère Pacifique et frère Raphaël. Cette fois-ci, leurs familles ont pu être en partie au rendez-vous, avec les restrictions sanitaires bien sûr.
Que l’Esprit Saint de la Pentecôte nous conduise à ce lieu intérieur où Dieu nous attend sans y être confiné.

“La paix soit avec vous”. Voici comment le Christ ressuscité a salué ses disciples. La paix s’est abattue sur nous pendant deux mois sans que nous l’ayons demandée.

Le 22 mars a eu lieu la prise d’habit des novices de première année. Frère Richard reçut le nom de Richard-Maria, frère Alexandru le nom de Vladimir et frère Valentin celui de Samuel-Marie.

Lire plus

Nous n'avons pas été épargnés par le confinement. Résultat : plus aucun fidèle, apostolat, ni, bien entendu, d'hôte que nous aimions tant recevoir pour leur faire découvrir notre vie. Nous n'étions qu'entre frères.

Lire plus

Dans le jargon des instituts religieux, « faire profession » - temporaire ou perpétuelle - revêt plusieurs significations.

Lire plus

Chant à la Vierge Marie

Frère Pacifique et Frère Baudouin-Marie interprètent pour vous un chant à la Vierge de notre répertoire!

L’édito du Père-Maître

Après l’effervescence du Chapitre Général fin octobre, les novices ont pu faire redescendre la pression et surtout redescendre en eux-mêmes, là où se trouve le Seigneur.

Frère Jean du Cénacle

Ils ont été aidés d’abord par le temps au sanctuaire mariale de Banneux où la Vierge des pauvres les attendait sans qu’ils le sachent. Certains ont pu ensuite entrer dans la prière de l’icône. Toute l’écriture d’une icône se termine et s’illumine par le visage et particulièrement le regard de Celui qui nous voit de l’intérieur.
Lors du colloque sur saint Thomas, les novices ont pu goûter que la théologie à quelque chose à dire à notre époque sur la question écologique : le livre de la nature et celui de la Bible nous ouvrent à la sagesse de Dieu qui parle dans sa Création.
Enfin, un novice vous partagera son expérience de retour en famille. Dieu est là auprès de ceux que l’on aime et qui nous ont ouvert à la vie. C’est Lui qui ouvre notre regard à sa présence au milieu de nous.

Visite de Bruxelles et Bruges : cathédrales, œuvres d'art et Saint Sang.

Lire plus

Une fois n’est pas coutume, les novices de première année ont participé à un stage d’iconographie!

Lire plus

Patates # 3 : Des doryphores aux limaces

Quoi de neuf au jardin du noviciat ? Le travail de la terre se poursuit en préparation des prochains exploits!

L’édito du Père-Maître

Vous le constaterez en lisant les articles des novices, le moment phare de cet été fut leur temps de désert.

Frère Jean du Cénacle

En fait, ils y ont passé tout leur été dans ce lieu désert qu’est Montmorin! Ou presque …

Certains, plus mystiques, y ont expérimenté un moment desséchant, tout en trouvant finalement la source. D’autres n’en garderont que les moments d’excursions et de rencontres. Mais ce fut pour tous une expérience de vie fraternelle en petite communauté, un peu à la manière franciscaine.

Après Montmorin, un novice n’est plus le même ; comme Jacob qui restera blessé à la hanche après son combat avec Dieu dans la nuit, afin d’avoir la bénédiction de Dieu pour rencontrer son frère (Gn 32, 23-33), ainsi, le novice aura fait la rencontre intérieure et paisible de Jésus en lui dans la solitude et ne pourra plus marcher avec son frère de la même manière.

Durant les deux mois passés à Montmorin, nous avons chacun eu la possibilité de vivre au moins une semaine de solitude radicale en ermitage.

Lire plus

La lavande… Quelle merveille ! C’est beau, ça sent bon et c’est… rentable !

Lire plus

« Oui Seigneur, Tu sais tout, Tu sais bien que je t’aime »

Lire plus

Patates # 2 : réalisme et espérance…

Ils vous ont promis 1,8 tonnes de pommes de terre pour l’automne… Ont-ils tenu parole?

L’édito du Père-Maître

Pour cette première édition de notre lettre trimestrielle du noviciat, les novices ont l’occasion de vous partager une riche série d’évènements!

Frère Jean du Cénacle

Lors de la première session du Chapitre Général, ils ont porté dans la prière les frères capitulants. Mais ce n’est pas tout : ils ont pu aussi s’initier à l’écriture des icônes (et oui, une icône ne se dessine pas, elle s’écrit!), vivre des temps fraternels avec la famille Saint Jean à la Pentecôte et une balade bucolique et historique (dans les deux sens du terme…).

Début juillet, ils partiront pour deux mois dans les Hautes-Alpes pour un temps de désert, temps où l’on découvre combien il est bon d’être auprès du Seigneur et aussi d’être avec ses frères (sans oublier tout de même les petits combats de ces moments privilégiés…).

Bonnes vacances à vous tous.

Il est explicitement mentionné dans nos constitutions que le Chapitre Général aura lieu si possible dans un noviciat de la communauté afin de bénéficier de la ferveur ardente des novices…

Lire plus

Du 8 au 10 juin 2019, nous nous sommes rendus à Paray le Monial pour les journées de Pentecôte. Il s’agissait du premier déplacement du noviciat à un événement de la Communauté Saint Jean.

Lire plus

Au cœur du Chapitre Général, les novices de première année ont eu l’opportunité de participer à un stage d’iconographie.

Lire plus

Les novices et les pommes de terre : lutte et contemplation

Depuis un an, les novices bêchent, transportent, épandent, plantent, paillent… La taille du Père promise par l’Évangile à ceux qui se mettent à la suite du Christ trouve un écho jusque dans le travail de la terre, au potager du noviciat.

Visite guidée.

suscipit non diam in neque. ut eget id